La Maremma Toscane du Tartuchino

La Maremma Toscane du Tartuchino

Le domaine s’appelle Tartuchino car les environs sont très appréciés des tortues, elles y ont trouvé un habitat favorable. Nous les rencontrons souvent lorsqu’elles explorent les champs ou quand elles traversent lentement et audacieusement la route.

Dans les environs il y a des bourgs médiévaux où se promener dans des atmosphères d’autres époques et trouver des produits artisanaux, alimentaires ou bien de logistique. Six bourgs classés dans les plus Beaux Bourgs d’Italie se trouvent dans Maremma Toscana grossetana  (Pitigliano, Sovana, Santa Fiora, Montemerano, Giglio Castello, Porto Ercole) (http://borghipiubelliditalia.it/).

Personnellement, je rajouterais Rocchette di Fazio.

Cinq artistes, amoureux de la Maremma, ont décidé de créer des parcs à thèmes visitables.

La nature

Le ciel que nous admirons aujourd’hui, n’endure pas de la pollution lumineuse: c’est le même ciel que contemplaient les habitants de la ferme étrusque retrouvée à peu de centaine de mètres d’ici. Eux aussi peut-être s’asseyaient dehors pour regarder les étoiles et écouter le concert des grenouilles ou les cris des animaux sauvages. Qui se promène dans les sentiers peut rencontrer lèpres, chevreuils, sangliers, renards et plusieurs espèces d’oiseaux. Il y a eu des projets de réinsertion d’oiseaux qui avaient disparus de la zone, tel que le Milan Royal et le Vautour Percnoptère. La présence des loups dans la région a été signalée mais les voir est extrêmement rare.

Pour les amateurs de trekking/ randonnées, il y a de très bons guides qui peuvent conseiller des randonnées, illustrer les merveilles de la faune et la flore, et raconter des histoires et des légendes liées à notre territoire. Si au contraire vous êtes passionnés de bicyclette, donner un coup d’oeil à ce lien : https://www.fiabgrosseto.it/images/pdf/15-Roccalbegna-Semproniano.pdf.

Dans les alentours il est possible de visiter des réserves et parcs naturels de WWF avec différents écosystèmes, en passant de la lagune à  la montagne.

Il est aussi agréable de simplement se relaxer, aussi en plein hiver, dans la tiédeur des eaux sulfureuses des Termes di Saturnia. Avec le froid, le brouillard se lève autour de la construction du vieux moulin à côté des petites cascades del Gorello, formé par la source sulfureuse qui se trouve à l’intérieur de l’établissement thermal.

L’histoire

Pendant des siècles les agriculteurs, dépendants des grandes familles aristocrates, ont continué à cultiver ces terres difficiles à dompter: la nature qui est fière, différente de la campagne le long de la côte.

Ces collines avaient la chance de ne pas être touchées par le paludisme. Après la réforme agraire qui élimina le latifundium l’organisation Ente Maremma attribua aux paysans maisons et terrains à cultiver. Le modèle de ces case, construit dans les années 50 se répète et il est visible dans les alentours.

La densité des construction est basse et la vocation agricole est restée: cela a permit la conservation de l’environnement et le maintient des rythmes donnés par la nature. Nous sommes reconnaissant et conscient d’avoir la chance de vivre sur un territoire encore riche de biodiversité. C’est pour cette raison que nous cherchons de réduire le plus possible notre impact.